Arrêté du 6 août 2020 modifiant l'arrêté du 25 novembre 2016 portant approbation du projet stratégique national pour l'enseignement agricole et du schéma prévisionnel national des formations de l'enseignement agricole applicables pour les années 2016 à 2020

 
EXTRAIT GRATUIT


Le ministre de l'agriculture et de l'alimentation,
Vu le code rural et de la pêche maritime, notamment son article L. 814-2 ;
Vu l'arrêté du 25 novembre 2016 modifié portant approbation du projet stratégique national pour l'enseignement agricole et du schéma prévisionnel national des formations de l'enseignement agricole applicables pour les années 2016 à 2020 ;
Vu l'avis du conseil national de l'enseignement agricole en date du 3 juin 2020,
Arrête :


Il est inséré un addendum, figurant en annexe du présent arrêté, au schéma prévisionnel national des formations de l'enseignement agricole applicable pour les années 2016 à 2020 approuvé par l'arrêté du 25 novembre 2016 susvisé.


La directrice générale de l'enseignement et de la recherche est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


ANNEXE
ADDENDUM AU 6E SCHÉMA PRÉVISIONNEL NATIONAL DES FORMATIONS


Le 6e schéma prévisionnel national des formations (SPNF) de l'enseignement agricole (2016-2020) s'inscrit dans le cadre des priorités fixées par le projet stratégique national pour l'enseignement agricole. Il en définit les priorités et les orientations opérationnelles, ce qui en fait un document de travail et de référence dans les échanges avec les partenaires institutionnels. C'est pourquoi, il doit être régulièrement révisé en fonction de l'actualité et de nouvelles priorités.
L'addendum du 6e SPNF a pour objet de fixer trois nouvelles priorités que sont :
1. Conduire le plan « Enseigner à produire autrement pour les transitions et l'agro-écologie » pour amplifier la contribution de l'enseignement agricole à la transformation nécessaire des systèmes agricoles et alimentaires.
2. Conduire la rénovation des diplômes pour préparer aux nouvelles compétences et aux métiers en évolution.
3. Développer le lien entre enseignement technique et enseignement supérieur long pour favoriser la promotion scolaire et sociale des élèves de l'enseignement agricole.


1. Conduire le plan « Enseigner à produire autrement pour les transitions et l'agro-écologie » pour amplifier la contribution de l'enseignement agricole à la transformation nécessaire des systèmes agricoles et alimentaires


Le plan « Enseigner à produire autrement » a été lancé sur 2014-2018 afin de promouvoir l'agro-écologie dans l'enseignement agricole. En effet l'agro-écologie repose sur une modification majeure des cadres de pensée, des modes d'acquisition des savoirs et des pratiques, dans laquelle l'enseignement agricole doit jouer un rôle central, au titre de ses missions de formation, expérimentation, innovation et animation des territoires. L'agriculture de demain doit être socialement et écologiquement soutenable. Il convient alors de former à une certaine éthique du métier pour développer des modes de consommation, de production et de transformation plus vertueux.
Ce plan « Enseigner à produire autrement » a été relayé par des plans régionaux pilotés par les DRAAF et accompagné par une centaine de référents répartis dans différents établissements et par le dispositif national d'appui. Il a suscité une mobilisation forte et volontariste de nombreux établissements d'enseignement agricole, qui y ont trouvé une opportunité de remettre leur exploitation agricole ou atelier technologique au centre de leur projet.
Après une phase de bilan et partage d'expériences conduite en 2018, un nouveau plan est lancé en 2019 pour amplifier la dynamique et l'élargir à toutes formes de production, transformation et services associés à l'agriculture, l'alimentation et la bioéconomie : « Enseigner à produire autrement, pour les transitions et l'agro-écologie ».
Plusieurs axes de mobilisation sont définis pour guider l'action :


AXE I. - Encourager la parole et l'initiative des apprenants sur les questions des transitions et de l'agro-écologie


Repositionner les apprenants et les apprentissages au cœur du système est la clé de voûte de la démarche « d'enseigner à produire autrement » n° 2 (EPA 2). Les apprenants sont incités à devenir acteurs, voire auteurs de leur apprentissage. Ils sont ainsi en mesure de devenir...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI