Avis de vacance d'un emploi de conseiller pour les affaires sociales

 
EXTRAIT GRATUIT

L'emploi de conseiller pour les affaires sociales en poste à l'ambassade de France à Stockholm (Suède) est vacant.Implanté à Stockholm, il a un champ de compétence régional couvrant quatre pays nordiques : Suède, Norvège, Finlande et Danemark.Le conseiller pour les affaires sociales est rattaché à la délégation aux affaires européennes et internationales du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes et du ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social.Il participe à la mise en ?uvre de la politique internationale française en matière sanitaire et sociale dans un champ thématique large et diversifié : emploi, relations et conditions du travail, négociation collective, formation professionnelle, santé et sécurité au travail, protection sociale, santé publique, égalité de traitement entre les hommes et les femmes, lutte contre les discriminations, immigration, politique familiale, ville, aspects sociaux de la stratégie UE 2020?Sous l'autorité de l'ambassadeur, le conseiller pour les affaires sociales a pour missions de :

  1. Observer et analyser pour le compte des autorités françaises :- l'évolution des questions sociales de ces quatre pays ;- les politiques sociales qui y sont mises en ?uvre ;- les positions de ces quatre pays dans les instances multilatérales traitant des questions sociales ou sanitaires, au plan européen ou mondial (notamment : OIT, OMS, OCDE, G20?).

    Cette activité d'information et de synthèse donne lieu à des télégrammes diplomatiques, des notes, des rapports ainsi qu'à des traductions de textes officiels tels que les lois.

  2. Faire connaître et promouvoir activement, auprès des autorités de ces quatre pays et de leurs interlocuteurs :- les politiques sociales et l'état des législations françaises ;- les positions françaises dans les négociations communautaires et internationales des domaines social et sanitaire ainsi que dans la gouvernance des organisations correspondantes.

  3. Entretenir des contacts réguliers et des échanges d'informations avec les milieux politiques, administratifs, économiques, sociaux, universitaires et associatifs de ces pays ;4. Organiser ou contribuer à l'organisation des missions françaises, officielles ou non, dans ces quatre pays et des missions de ces pays, officielles ou non, en France (ministérielles, parlementaires, administratives, experts, etc.).5. Assurer le suivi des dossiers de sa...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI